voiture-electriqueLe mercredi 18 juin, une loi de transition énergétique a été votée. Le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a révélé que le bonus écologique pourrait durer au-delà de l’année 2014 en ce qui concerne les véhicules électriques. Les particuliers qui achètent des véhicules électriques bénéficieront d’une prime. L’objectif c’est réduire au maximum la consommation d’hydrocarbures en France.

Une prime jusqu’à 10 000 € ?

Dans la loi de transition énergétique dévoilée le 18 juin dernier, la prime d’Etat pour ceux qui achètent des voitures électriques neufs pourraient monter jusqu’à 10 000€ à condition que l’achat s’accompagne de la mise à la casse du diesel et sous réserve de “conditions de ressources et prioritairement dans les zones concernées par une mauvaise qualité de l’air”.
Quelques importantes précisions ont été mentionnées par le ministère de l’Ecologie, Madame Ségolène Royal concernant le « vieux diesel » c’est-à-dire les véhicules répondant aux normes Euro 1 ou 2 : spécialement à tous les diesels d’avant 1997. Cela risquerait de mettre un coup de grâce au marché automobile de l’occasion, et aux différents sites spécialisés comme Kidioui.fr.

L’avis du ministère de l’écologie

En ce qui concerne les conditions de ressources, la prochaine loi de finances les déterminera. Le ministère de l’écologie a simplement fait observer que “34% du parc de véhicules particuliers Euro 1 et 2 est détenu par des ménages non imposables, pour lesquels le remplacement d’un véhicule ancien par un véhicule récent est plus difficile.” Puis il a ajouté que seules “zones concernées par une mauvaise qualité de l’air sont soumises à l’obligation de disposer d’un plan de protection de l’atmosphère” dont l’Ile de France, Bordeaux, le Var, les Bouches-du-Rhône, Bayonne, Pau, etc.